法语词典:
中文 English Deutsch 日本語 Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Chine

Tous pour un ou un pour tous ?

Hu Biliang  ·  2018-06-13  ·   Source: Beijing Information
Mots-clés: initiative des Nouvelles routes de la Soie; UE; Chine

Pas d’impérialisme des créanciers    

Une autre accusation récente, de l’universitaire indien Brahma Chellaney, est que l’initiative représente une sorte d’« impérialisme des créanciers ». Selon M. Chellaney, en fournissant de grandes quantités de crédits bon marché aux pays le long des routes de la Soie, la Chine crée délibérément un piège de la dette pour ces gouvernements, les obligeant à céder à la fois des actifs naturels et leur souveraineté. Le point de vue de M. Chellaney a ensuite été rapporté par les médias aux Etats-Unis, au Japon et en Australie. 

Une grande partie du soutien financier à la construction des projets de l’initiative provient en effet des institutions financières chinoises, et certains pays ont effectué un grand nombre de prêts bon marché à la Chine. Mais de là à supposer que la Chine crée intentionnellement un piège de la dette, dont elle pourra plus tard tirer parti, c’est pousser un peu loin le raisonnement. En encourageant l’initiative, la Chine a suivi les principes de vaste consultation, de contribution conjointe et de bénéfices partagés, sans imposer de conditions politiques ni contraindre les autres à conclure des marchés. Chaque arrangement est basé sur une coopération volontaire et égale. 

Avant de collaborer à des projets, la Chine et ses partenaires réalisent une évaluation conjointe sur la durabilité et les avantages économiques et sociaux des projets, dans le but d’éviter les risques et les résultats potentiellement négatifs pour chaque partie. Par exemple, les investissements totaux dans le projet ferroviaire Chine-Laos est de 7 milliards de dollars, dont 2,1 milliards sont financés par le gouvernement laotien en empruntant un prêt à taux réduit de 30 ans de la Banque d’import-export de Chine. Selon l’accord, le gouvernement laotien remboursera 100 millions de dollars chaque année. Après une évaluation de la faisabilité, les deux pays ont convenu qu’un tel plan est réalisable, et si le gouvernement laotien n’est pas en mesure de faire face aux échéances, il pourra avoir recours à la fourniture de carbonate de potassium. C’est un exemple de la manière dont la collaboration dans le cadre de cette initiative est fondée sur l’égalité, les avantages mutuels et la confiance. 

  

*L’auteur est professeur et directeur de l’Institut des Nouvelles routes de la Soie à l’Université normale de Beijing.
<123

Les sites touristiques les plus aimés en Chine

Top10.jpg
Le top 10 de nos circuits en Chine
cv-2.jpg
La Chine de vos rêves
cv-1.jpg
Essentiel de la Chine
cv-aa-1.jpg
Découvrir l'histoire de la Chine en 14 jours
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine French.china.org.cn La Chine au Présent
La Chine Pictorial Traduction en ligne

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号