中文 English Deutsch 日本語 BR America Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Economie

Des perspectives optimistes

Zhou Xiaoyan  ·  2017-07-26  ·   Source: Beijing Information
Mots-clés: économie chinoise; croissance

Le salon de l’immobilier du printemps 2017 dans la municipalité de Chongqing le 20 avril.

L'économie chinoise a progressé de 6,9 % au cours du deuxième trimestre de l'année, à un rythme de croissance identique à celui du premier trimestre. Le taux de croissance est donc resté dans la fourchette de 6,7 à 6,9 % pendant huit trimestres consécutifs. La croissance au premier semestre a été meilleure que prévu grâce à la performance industrielle satisfaisante résultant de la réforme structurelle du côté de l'offre, à la croissance à deux chiffres des exportations, à la reprise de la demande mondiale, et à la consommation intérieure en plein essor, notamment avec la hausse des dépenses en ligne. 

« L'économie chinoise continue de croître à un rythme stable. L’accumulation des éléments positifs permet à l’économie de maintenir sa croissance à une vitesse moyenne et élevée et de se développer vers un niveau intermédiaire et avancé », a déclaré Xing Zhihong, porte-parole du Bureau national des statistiques (BNS), lors d'une conférence de presse tenue à Beijing le 17 juillet. 

Selon le BNS, au cours du premier semestre, le secteur des services a joué un rôle de plus en plus important dans l'économie, avec un taux de croissance supérieur de 1,3 point de pourcentage à celui de l'industrie manufacturière, contribuant à 60,2 % à la croissance économique, contre 58,4 % en 2016. Le développement du secteur manufacturier s’est orienté vers les produits ciblant les consommateurs aux revenus intermédiaires et élevés, et le secteur des hautes technologies s’est accrue de 13,1 % en glissement annuel, soit 6,2 points de pourcentage de plus que la croissance industrielle globale. De plus, la consommation a commencé à jouer un rôle moteur dans l’économie, au détriment de l’investissement et des exportations. Les ventes au détail en ligne ont augmenté de 28,6 % en glissement annuel, dépassant de 18,2 points de pourcentage les ventes au détail totales. 

M. Xing a indiqué que ces améliorations sont dues à la réforme structurelle continue du côté de l'offre, qui met l'accent sur la réduction de la capacité de production excessive et la diminution des coûts des entreprises, le déstockage, le désendettement et la remédiation aux maillons faibles dans l'économie.  

« Le taux de croissance de 6,9 % au cours des deux trimestres consécutifs correspond à l'augmentation de la dynamique de croissance intrinsèque à l'intérieur du pays et à la tendance à une reprise économique mondiale plus rapide », a fait savoir Xu Hongcai, économiste en chef adjoint du Centre chinois pour les échanges économiques internationaux, lors d'un séminaire sur l'économie chinoise tenu à Beijing. Selon M. Xu, bien que l'environnement extérieur soit encore compliqué, les facteurs positifs augmentent. « Nous avons survécu à l'hiver le plus glacé et on voit poindre les premières lueurs de l'aube, a-t-il dit. L'économie mondiale a entamé une nouvelle reprise après une stagnation pendant près de 10 ans. Les huit à dix prochaines années connaîtront une légère croissance. » L'économiste prévoit que le taux de croissance de la Chine devrait baisser légèrement à 6,8 ou 6,7 % au cours du troisième et du quatrième trimestre. Pour toute l'année, le taux restera supérieur à 6,7 %, ce qui permettra de réaliser l'objectif de doubler le PIB et le revenu par habitant par rapport à celui de 2010 d’ici à 2020. 

Zhang Liqun, chercheur du Centre de recherches sur le développement, relevant du Conseil affaires d'Etat, est d’accord avec M. Xu, affirmant qu'une croissance stable est tout à fait possible. « Après des années d'efforts, la Chine a surmonté l'impact de la crise financière mondiale et ses problèmes d'urbanisation, s’acheminant vers l'expansion économique à moyenne et haute vitesse. Sa croissance devrait être généralement stable en 2017, avec une performance similaire ou supérieure à celle de 2016 », a–t–il indiqué à Beijing Information. Selon lui, le processus d’urbanisation en Chine va jouer le rôle de moteur de croissance à long terme. 

En 2016, le pourcentage des Chinois vivant dans les zones urbaines s’est élevé à 57,35 %, alors que la proportion des citadins permanents enregistrés a représenté 41,2 % de la population. Compte tenu de l'énorme « population migrante», l'urbanisation de la Chine a encore un long chemin à parcourir. Dans le processus consistant à promouvoir le nouveau type d'urbanisation, la Chine accélérera le développement de ses infrastructures grâce aux agglomérations urbaines et au partage des services publics.  

123>
Imprimer

Les sites touristiques les plus aimés en Chine

Top10.jpg
Le top 10 de nos circuits en Chine
cv-2.jpg
La Chine de vos rêves
cv-1.jpg
Essentiel de la Chine
cv-aa-1.jpg
Découvrir l'histoire de la Chine en 14 jours
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua Centre d'Information et d'Internet de Chine
Chinafrique La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号