法语词典:
中文 English Deutsch 日本語 Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Rapports d’activité du gouvernement

Texte intégral : Rapport d'activité du gouvernement 2015

  ·  2015-08-06  ·   Source:
Mots-clés: rapport;gouvernement;document
 

Quatrièmement, nous avons établi un filet d'assurance pour améliorer le bien-être du peuple. Nous avons, en plaçant l'être humain au centre de nos préoccupations, continué à accroître notre soutien financier au bien-être de la population. Nous nous sommes attachés à assurer un minimum de protection sociale à tous nos concitoyens et à garantir leurs moyens d'existence, et nous avons mis en place pour cela tous les mécanismes nécessaires. Conscients du ralentissement de la croissance des recettes du budget et des pressions accrues à la dépense, nous avons consacré plus de 70% des dépenses budgétaires au maintien du bien-être durant l'année écoulée.

L'emploi et la protection sociale ont été renforcés. Nous avons amélioré les mesures politiques visant à promouvoir l'emploi et élaboré un plan destiné à guider les étudiants dans la création de leur entreprise. Nos efforts pour garantir l'accès au premier emploi des nouveaux diplômés universitaires ont donné des résultats satisfaisants. Nous avons mis en place un régime unique de l'assurance vieillesse de base pour les citadins et les ruraux. La pension de vieillesse de base des retraités des entreprises a été relevée de 10%. De plus, 7,4 millions de logements sociaux ont été mis en chantier et 5,11millions, livrés. Le système d'assistance d'urgence a été généralisé dans l'ensemble du pays, le minimum vital garanti pour les habitants des villes et des campagnes a augmenté respectivement de 9,97 et 14,1%, tandis que les indemnités et les subventions accordées aux militaires invalides, aux familles de martyrs révolutionnaires et aux militaires démobilisés âgés ont augmenté de plus de 20%.

L'égalité des chances dans l'éducation a poursuivi sa marche en avant. L'état des écoles en déficit d'excellence de l'enseignement obligatoire situées dans des régions déshéritées a été amélioré, et l'aide aux élèves issus de familles dans le besoin, augmentée. L'allocation nationale de prêt-études a connu un relèvement considérable. L'exemption des frais scolaires dont bénéficient les élèves de l'enseignement professionnel secondaire a été étalée sur trois ans. La politique favorisant l'accès à l'enseignement obligatoire près du domicile, sans obligation de passer un examen d'entrée, a été appliquée. Le nombre de provinces où les enfants de paysans venus travailler en ville peuvent s'inscrire au gaokao [concours national d'entrée à l'université] dans la ville où sont employés leurs parents a été porté à 28. Pour la deuxième année consécutive, le nombre des élèves provenant de régions rurales pauvres admis dans une école supérieure de premier ordre a progressé de plus de 10%. Grâce à nos efforts, les dépenses budgétaires destinées à l'éducation ont atteint plus de 4% du PIB.

La réforme du secteur médical, sanitaire et pharmaceutique s'est poursuivie en profondeur. L'expérimentation d'une assurance contre les maladies graves couvrant tant les citadins que les ruraux a été étendue à toutes les provinces. Un système de secours médicaux d'urgence a été mis en place. La couverture de l'assurance maladie a dépassé 95%. Grâce à l'approfondissement de la réforme générale des établissements médicaux et sanitaires de base, le réseau intégré des soins couvrant districts, cantons et villages a connu une amélioration progressive. Des expériences pilotes de réforme des hôpitaux publics ont été menées dans plus de 1300districts (villes).

Le secteur culturel et les industries à vocation culturelle ont progressé activement. Les grands projets culturels au bénéfice de tous ont été promus. Le projet de couverture complète des villages par le réseau de radiodiffusion et de télévision est passé à la vitesse supérieure, visant désormais chaque famille villageoise. La stratégie de promotion des chefs-d'œuvre littéraires et artistiques a été appliquée. L'organisation du marché culturel moderne a été améliorée. Les sports de masse ont connu un grand essor, les jeux Olympiques de la jeunesse de Nanjing ont été un franc succès.

Cinquièmement, nous avons renouvelé la gouvernance sociale en vue d'assurer l'harmonie et la stabilité. En présence de calamités naturelles et de situations de crise, nous avons réagi de manière adéquate, résolu de manière ordonnée les contradictions sociales, mis en place les mécanismes nécessaires, intensifié la prévention à la source, garanti la sécurité du peuple et maintenu l'ordre public.

Dans la province du Yunnan, à Ludian, Jinggu et d'autres localités, des secousses telluriques de grande magnitude ont eu lieu. Nous avons fourni sans tarder des secours efficaces aux sinistrés, et la reconstruction de ces régions s'est déroulée en bon ordre. Nous avons accordé une aide énergique à l'Afrique dans son combat contre l'épidémie du virus Ebola et empêché l'extension de celle-ci à la Chine. Grâce à nos efforts accrus pour assurer la sécurité dans les lieux de production, le nombre total des accidents, y compris celui des accidents graves ou extrêmement graves et celui des accidents survenus dans les secteurs clés, a diminué constamment. Nous avons combattu la "pollution des assiettes", et la sécurité alimentaire et pharmaceutique a été garantie pour l'essentiel.

Nous nous sommes efforcés de soumettre l'administration au principe de la légalité. Le Conseil des affaires d'État a soumis au Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale des propositions d'élaboration ou d'amendement de 15 lois, dont des amendements à la loi sur la sécurité des aliments, et de 38 règlements administratifs tels que le règlement provisoire sur l'annonce publique des informations par les entreprises. Les efforts pour donner plus de transparence aux activités administratives ont été poursuivis, et plusieurs grandes décisions et politiques ont été soumises à de larges consultations publiques par divers canaux. Le 3erecensement économique national a été mené à bon terme. Nous avons réformé le système des doléances populaires orales et écrites. L'assistance juridique, initialement réservée aux bénéficiaires des minima sociaux, couvre désormais les personnes à faibles revenus. Nous avons renforcé l'édification des communautés urbaines et rurales. Quatre catégories d'organisations sociales (associations professionnelles, chambres de commerce, etc.) peuvent désormais se faire enregistrer directement. Enfin, nous avons sévi contre toutes les activités criminelles et veillé à la synergie de toutes les mesures visant au maintien de l'ordre public, ce qui a permis de sauvegarder la sûreté de l'État et la sécurité publique.

Conformément à l'esprit des "huit recommandations" du Comité central, nous avons lutté avec persévérance contre les "quatre vices" [le formalisme, la bureaucratie, l'hédonisme et le goût du luxe]. Appliquant strictement la Convention en trois points du Conseil des affaires d'État, nous avons mis le holà à la multiplication des immeubles administratifs, au gonflement des effectifs des organismes administratifs et des établissements d'intérêt public et à la croissance des "trois frais publics courants" [missions à l'étranger (ou à Hong Kong, Macao et Taiwan), acquisition et utilisation de voitures de fonction et réceptions officielles]. Pour assurer la probité des membres du Parti et des serviteurs de l'État et faire campagne contre la corruption, nous avons renforcé l'inspection administrative et les audits. Toute infraction à la discipline et à la loi a été poursuivie impitoyablement, et les fonctionnaires prévaricateurs ont subi le châtiment qu'ils méritaient.

Nous avons veillé à l'application rigoureuse d'un train de mesures importantes en procédant à des inspections consciencieuses, en nous appuyant sur des évaluations faites par des tiers et des sondages d'opinion et en créant des mécanismes permanents en la matière, ce qui a fortement contribué au bon déroulement de nos divers projets.

Durant l'année écoulée, notre diplomatie a volé de succès en succès. Le président Xi Jinping et d'autres dirigeants ont visité de nombreux pays. Ils ont ainsi participé au sommet du G20, à la rencontre des dirigeants des pays BRICS, au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai, aux conférences des chefs d'État sur la coopération en Asie de l'Est, au sommet Asie-Europe et au forum de Davos. La Chine a organisé la 22eréunion informelle des dirigeants des pays de l'APEC, le 4esommet de la CICA et le Forum asiatique de Bo'ao. Nous avons pris une part active à l'établissement de divers mécanismes multilatéraux et à l'élaboration de règles internationales. Notre diplomatie de grande puissance a progressé régulièrement; notre diplomatie de bon voisinage a obtenu de nouveaux succès; notre coopération avec les pays en voie de développement a pris un nouvel essor; notre diplomatie économique a donné de brillants résultats. Nous avons fait avancer la réalisation de la ceinture économique de la route de la Soie et de la route de la Soie maritime du XXIe siècle. La mise en place de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures est en cours, et le Fonds de la route de la Soie a vu le jour. Nos échanges et notre coopération avec les autres pays du monde se sont multipliés, et notre image de grande nation responsable s'impose de jour en jour avec plus de force sur la scène internationale.

<12345>
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine French.china.org.cn La Chine au Présent
La Chine Pictorial Traduction en ligne

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号