法语词典:
中文 English Deutsch 日本語 Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Monde

Respect mutuel et discernement des faits

  ·  2021-05-07  ·   Source: Chinafrique
Mots-clés: PCC; Chine; Ghana

Cette année marque le centenaire de la fondation du Parti communiste chinois (PCC). À cette occasion, le PCC multiplie les échanges avec différents partis politiques étrangers pour partager son expérience de gouvernance et échanger des points de vue. Le 25 mars, Lu Kun, ambassadeur de Chine au Ghana, a rencontré Freddie Blay, président du New Patriotic Party (NPP), parti ghanéen au pouvoir. CHINAFRIQUE s'est entretenu avec Lu Kun pour en savoir plus. 

 

Le 25 mars, Lu Kun, ambassadeur de Chine au Ghana, a rencontré Freddie Blay, président du New Patriotic Party (NPP), parti au pouvoir du Ghana. 

CHINAFRIQUE : De quelle manière les échanges entre partis vont-ils promouvoir davantage les relations entre les deux pays ? 

Lu Kun : Un parti joue un rôle primordial dans la vie politique d'un pays et constitue une force importante pour promouvoir le progrès de l'humanité. Mettant en avant les relations bilatérales, ces échanges permettent d'approfondir la confiance politique, l'assistance mutuelle en matière de développement et l'apprentissage réciproque. 

Ces dernières années, les échanges entre les deux partis ont été fructueux. Xu Luping, alors directrice adjointe du Département international du Comité central du PCC, et Leng Rong, alors président de l'Académie d'Études du Comité central du PCC sur l'Histoire du Parti et la Documentation, ont respectivement dirigé une délégation du PCC en visite au Ghana. De leur côté, M. Blay et John Boadu, secrétaire général du NPP, ont successivement conduit des délégations pour participer au Dialogue de haut niveau entre le PCC et des partis politiques mondiaux puis se sont rendus au Hunan et au Guangdong. Suite à ces visites, de nombreux membres du NPP ont commencé à s'intéresser au « socialisme à la chinoise », réfléchissant à une « voie de développement à la ghanéenne ». 

En mars, j'ai échangé avec M. Blay sur les relations bilatérales et les questions concernant le Xinjiang et Hong Kong. Après notre rencontre, il a loué les accomplissements de la gouvernance du PCC dans une interview accordée à la presse, l'a appuyé en termes de protection et de développement des droits de l'homme, et s'est fermement opposé aux interventions occidentales dans les affaires concernant le Xinjiang et Hong Kong, soutenant le PCC et le peuple chinois. Voilà la signification des échanges entre partis : respect mutuel et discernement des faits. 

Depuis le début de la crise sanitaire, de quels efforts conjoints les deux partis ont-ils fait preuve pour lutter contre la pandémie ? Quelles mesures la Chine va-t-elle adopter pour aider le Ghana à éradiquer le virus ? 

Depuis le début de la pandémie, les deux partis sont mutuellement solidaires. Le Président ghanéen Akufo-Addo, leader du NPP, et M. Blay ont écrit respectivement au Président chinois Xi Jinping et au PCC, exprimant leur sincère soutien à la Chine lors du pic de l'épidémie. À son tour, le PCC a expédié à plusieurs reprises du matériel antiépidémique au NPP, témoignant de la volonté de solidarité contre la COVID-19 et de former une communauté de destin commun. 

Selon Xi Jinping, également Secrétaire général, œuvrant pour le bien-être du peuple chinois et luttant pour le progrès de l'humanité, le PCC se dévoue à sa mission d'apporter de plus grandes contributions à l'humanité. Peu importe l'évolution de la situation internationale, la Chine tient à renforcer l'assistance sanitaire, les échanges d'information et le partage d'expériences en faveur du Ghana. Elle appelle à mobiliser davantage les gouvernements locaux, les villes et les entreprises pour soutenir les pays africains dans leur lutte contre le virus. En parallèle, la Chine continue de faire des dons de vaccins afin d'éradiquer la pandémie au plus vite. 

Le PCC a remporté une victoire complète dans sa lutte contre la pauvreté. Comment la coopération entre la Chine et le Ghana, la Chine et l'Afrique s'opère-t-elle dans ce domaine ? 

En seulement 40 ans, plus de 850 millions de Chinois sont sortis de la pauvreté, ce qui représente un grand progrès en termes de droits de l'homme en Chine. L'accomplissement de ce grand exploit repose sur la remarquable supervision du PCC. Depuis le XVIII Congrès national du PCC en 2012, le Comité central du PCC, uni autour de Xi Jinping, a coordonné toutes les ressources disponibles et pris des mesures en fonction des conditions locales afin de parvenir à « la réduction ciblée de la pauvreté ». 

Concernant la coopération en matière de lutte contre la pauvreté entre la Chine et le Ghana, la Chine et l'Afrique, la première étape est de lutter contre la COVID-19 pour éliminer le plus important facteur de pauvreté. Le partage des expériences chinoises avec le Ghana et les pays africains est également indispensable. L'important est de s'en tenir aux principes de coopération et de résultat gagnant-gagnant pour créer des conditions favorables destinées à éradiquer la pauvreté au Ghana et dans le reste de l'Afrique. L'initiative « la Ceinture et la Route » doit être mise en œuvre de part et d'autre afin de promouvoir la mise à niveau des structures industrielles et trouver un nouvel espace de développement économique. 

Quel est votre point de vue sur les relations bilatérales actuelles et à venir entre les deux pays ? 

« Meneurs » est le terme que je choisirais pour qualifier les partenariats entre nos deux pays. 

Du point de vue politique, nos deux pays sont « meneurs » en matière d'amitié sino-africaine. Le Ghana a été l'un des premier pays de l'Afrique subsaharienne à établir des relations diplomatiques avec la Chine. L'an dernier, les deux pays ont fait preuve d'une solidarité mutuelle dans la lutte contre le virus, confirmant que les relations politiques sino-ghanéennes se classent au premier rang dans les relations sino-africaines. 

Du point de vue économique et commercial, nos deux pays sont également des « meneurs ». La Chine est le plus grand partenaire commercial du Ghana et son plus grand investisseur. Ces dernières années, les investissements chinois en faveur des compagnies aériennes, des centrales électriques, des usines céramiques, etc. ont joué un rôle important dans la création d'emplois et la promotion du développement du pays. En 2020, malgré la pandémie, le volume du commerce bilatéral Chine-Ghana s'est chiffré à 8,497 milliards de dollars, soit une croissance de 13,6 % en glissement annuel. 

Du point de vue humain et culturel, nos deux pays sont également des « meneurs ». Environ 900 étudiants ghanéens étudient ou suivent une formation en Chine chaque année. Actuellement, le nombre d'étudiants ghanéens en Chine atteint quelque 6 500, se classant au deuxième rang en Afrique. De même, des équipes artistiques issues des quatre coins de la Chine se rendent systématiquement au Ghana pour promouvoir la culture et la langue chinoises lors de la tournée annuelle du spectacle du Nouvel An chinois. 

À l'heure actuelle, la Chine se trouve dans une période charnière des objectifs des « deux centenaires », visant la réalisation des objectifs du deuxième centenaire. Le Ghana s'efforce d'accélérer son industrialisation et son informatisation afin de gagner en autonomie. Avec des conceptions de développement similaires, une forte volonté de coopération et un grand potentiel, les deux nations n'ont pas fini de faire route ensemble. Grâce à la direction stratégique des dirigeants des deux pays et aux efforts des deux peuples, ceux-ci seront à même de transformer la situation catastrophique actuelle en opportunité de développement, ouvrant un nouveau chapitre des relations et de la coopération bilatérales.  

Pour vos commentaires : glj@chinafrica.cn 

  

  

 

Liens:
Xinhuanet CGTNfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua French.china.org.cn
La Chine au Présent La Chine Pictorial Traduction en ligne

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号-3 京公网安备110102005860