中文 English Deutsch 日本語 BR America Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Economie

Les sociétés chinoises de partage de vélos
se lancent dans une course mondiale

  ·  2017-08-17  ·   Source: Xinhua
Mots-clés: partage de vélos; ofo; Mobike; innovation; marché à l'étranger

 

La société ofo, un des leaders chinois du partage de vélos, a annoncé le 8 août sa décision de signer un accord de coopération avec son partenaire japonais SoftBank Commerce & Service Corp. pour faire entrer son service dans l'archipel, seulement cinq jours après le lancement officiel des ses vélos en Malaisie, et une semaine après le lancement de son service en Thaïlande.

En même temps, Mobike, principal rival d'ofo, qui n'est pas moins connu que ce dernier, ne traîne pas pour conquérir le marché à l'étranger. La société est déjà présente dans quatre pays à l'étranger, en lançant des dizaines de milliers de vélos oranges dans certaines villes, telles que Manchester et Milan.

Considéré comme l'une des "quatre grandes nouvelles inventions chinoises", le service de partage de vélos est un produit qui est né il y a moins de deux ans. Le partage de vélos, qui consiste à louer un vélo via une application mobile et le laisser au bord de la route, sans le placer à un endroit fixe, est devenu un mode de vie vert et durable dans les villes de Chine.

Encouragés par la stratégie du gouvernement liée à l'innovation et à l'Internet plus, les services de partage de vélos explosent et les sociétés dans ce secteur poussent comme des champignons.

A Beijing comme à Shanghai, des vélos de toutes les couleurs, jaunes, oranges, bleus... sont omniprésents dans tous les coins de la ville. "Dans ce secteur, il ne reste pas assez de couleurs à choisir pour les nouvelles entreprises", dit-on pour plaisanter. Selon le dernier bilan, il existe plus de 30 entreprises de partage de vélos en Chine.

Etant un concept qui permet de réduire les embouteillages et de limiter les émissions polluantes des véhicules, le partage de vélos correspond aux exigences de l'époque en matière de protection de l'environnement, et dispose d'un énorme potentiel dans le monde. Les opérateurs ambitieux chinois ont commencé à provoquer une forte concurrence à l'international.

En décembre dernier, ofo s'est implanté sur le marché singapourien, marquant la première entrée du partage de vélos chinois sur un marché étranger. Les services de la société sont proposés dans cinq autres pays supplémentaires, à savoir le Royaume-Uni, les Etats-Unis, le Kazakhstan, la Malaisie et la Thaïlande. Aujourd'hui, cette société propose plus de 8 millions de vélos dans 170 villes dans le monde.

Mobike a marqué ses premiers pas à l'étranger en mars 2016 en s'implantant aussi à Singapour. En juin, l'entreprise a successivement mis en service ses vélos oranges dans quatre villes à l'étranger : Manchester et Salford au Royaume-Uni, Fukuoka-ken et Sapporo au Japon.

En un peu plus d'un an, elle a réalisé un succès prodigieux. Aujourd'hui, cette société compte 100 millions d'utilisateurs enregistrés et plus de 6 millions de vélos dans environ 150 villes dans le monde. Chaque jour, plus de 25 millions de voyages à vélo sont effectués via l'application Mobike. La société ambitionne de couvrir au moins 200 villes dans le monde d'ici la fin de l'année.

Bien que le service de partage de vélos ait été inventé par les pays occidentaux, les opérateurs chinois ont surpris le monde en faisant évoluer cette invention grâce à un service de partage de vélos sans station. Face aux rivaux étrangers, le modèle chinois du partage de vélos offre aux usagers étrangers un service plus pratique et une meilleure expérience du vélo.

Tetsuo Kuramitsu, directeur de la SoftBank C&S Corp. a déclaré qu'il espérait qu'ofo pourrait servir au mieux les habitants et aider les villes japonaises à améliorer la circulation et l'environnement.

Pour le lancement du service de Mobike à Manchester, Andrew Taylor, responsable du plan de transport au sein de l'Université de Manchester Metropolitan, a indiqué : "Nous sommes très enthousiastes suite au lancement du programme Mobike. Ce programme signifie que le vélo pourrait devenir un moyen de déplacement plus pratique et abordable et nous sommes confiants dans l'idée que Mobike contribuera à une plus grande utilisation du vélo dans la ville".

Les entrées de Mobike et d'ofo sur les marchés étrangers peuvent être considérées comme un essai, alors que le nombre de vélos proposés reste encore bas. Quant à la stratégie de développement commercial, les responsables des deux sociétés ne cachent pas leur ambition de conquérir le monde. Si l'on prend en considération l'énorme succès du partage de vélos en Chine, le marché à l'étranger reste vaste.

Imprimer

Les sites touristiques les plus aimés en Chine

Top10.jpg
Le top 10 de nos circuits en Chine
cv-2.jpg
La Chine de vos rêves
cv-1.jpg
Essentiel de la Chine
cv-aa-1.jpg
Découvrir l'histoire de la Chine en 14 jours
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua Centre d'Information et d'Internet de Chine
Chinafrique La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号