中文 English Deutsch 日本語 BR America Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Economie

Le forum asiatique de Bo'ao encourage la mondialisation

Zhang Maorong  ·  2017-03-28  ·   Source: Beijing Information
Mots-clés: forum asiatique de Bo'ao; mondialisation

Le 26 mars, l'édition 2017 du Forum asiatique de Bo'ao a pris fin et envoyé un message pour encourager la mondialisation, enjoignant les dirigeants du monde politique et des affaires de promouvoir l'ouverture des marchés, mais aussi d'accroître l'inclusion et favoriser la coopération économique. Et d'appeler aussi à poursuivre la promotion du développement de la mondialisation pour assurer la prospérité et la croissance durable de l'économie de chaque pays.

L'histoire économique mondiale montre que la mondialisation est une tendance inéluctable du développement économique dans le monde. L'économie mondiale est une entité organique composée des activités économiques de chaque pays, de chaque région. Le développement de l'économie mondiale et la mondialisation économique vont de pair : sous l'impulsion du développement économique, la mondialisation ne cesse de s'approfondir, et le développement économique est encouragé par la mondialisation. Elle offre une plateforme élargie de communication et des opportunités de développement à tous les pays, chaque pays pouvant y trouver son intérêt. Dans le processus de mondialisation, les pays développés combinent entre eux les capitaux, les technologies et les marchés, mais les pays développés et les pays en développement peuvent aussi faire converger leurs intérêts économiques pour créer de relations économiques mutuellement bénéfiques. La fréquence croissante des échanges économiques internationaux et les relations économiques sans cesse plus intimes vont créer les conditions pour une allocation optimale des facteurs de production de chaque pays et faire jouer pleinement leurs avantages comparatifs, et contribuer ainsi au développement d'ensemble de l'économie mondiale.

L'anti-mondialisation dans les pays occidentaux avec les Etats–Unis en tête est cependant de tendance croissante. Le président Trump impute au commerce international l'accroissement du chômage et la faible croissance des salaires des travailleurs peu qualifiés ; il préconise des échanges internationaux fortement teintés de protectionnisme. Avec le slogan « L'Amérique d'abord », M. Trump veut refaçonner la politique commerciale de son pays. Les Etats–Unis sont la première économique mondiale, et les pratiques protectionnistes de l'administration Trump auront des répercussions mondiales considérables, non seulement en entravant le processus de libéralisation des échanges commerciaux, mais aussi en déclenchant un nouveau cycle de guerre commerciale dans le monde.

Les pays asiatiques représentés par la Chine s'efforcent de promouvoir la libéralisation des échanges commerciaux et la facilitation des investissements et guident le développement de la mondialisation économique. Les participants à la réunion du Forum asiatique de Bo'ao en 2017 estiment généralement que d'un côté, la mondialisation doit prendre soin des groupes marginalisés dont les intérêts ont été touchés par la mondialisation : il faut donc faire preuve de davantage d'inclusion. Mais par ailleurs, ils pensent que les principes fondamentaux de la mondialisation et ses aspects positifs doivent être pleinement reconnus et encouragés : il ne faut pas faire marche arrière.

L'Asie reste un participant actif de la mondialisation, mais aussi un bénéficiaire et un bâtisseur. Cette région, y compris la Chine, a obtenu des résultats considérables en participant au processus de mondialisation, a progressé à pas de géant et a fourni des opportunités rares à la croissance de l'économie mondiale. Face à la nouvelle tendance d'inversion de la mondialisation et à la montée du protectionnisme, le Forum de Bo'ao propose un « programme asiatique » qui consiste à promouvoir la mondialisation économique. 1) Les pays doivent améliorer le système économique international et la structure de gouvernance mondiale pour garantir que la mondialisation apporte des bénéfices d'une portée plus large. 2) Les gouvernements de chaque pays doivent s'opposer ensemble au protectionnisme, continuer et encourager davantage et ensemble le processus de libéralisation et de facilitation des échanges commerciaux et des investissements, réformer et améliorer sans cesse les mécanismes multilatéraux commerciaux et d'investissement et leur gouvernance. 3) Chaque partie doit résoudre main dans la main les problèmes de fragmentation des arrangements de libre-échange, explorer les modalités de systèmes commerciaux bilatéraux et multilatéraux plus ouverts, plus inclusifs, plus équitables et plus raisonnables. 4) Les institutions financières internationales multilatérales doivent approfondir leur propre réforme et dans le même temps, renforcer et améliorer la supervision financière, faire jouer à plein le rôle moteur des flux des capitaux transnationaux dans la croissance économique. 5) Chaque pays doit encourager activement l'innovation technologique, promouvoir la facilitation des échanges transfrontaliers du savoir et d'informations. 6) Chaque partie doit soutenir et établir des mécanismes de coopération multilatérale ouverts, promouvoir ensemble l'interconnexion dans les domaines de la construction d'infrastructures, des mécanismes et des systèmes, des échanges humains.

La Chine partage actuellement des opportunités de développement avec les différents pays dans le monde à travers l'initiative « La Ceinture et la Route », afin d'entraîner efficacement le développement du commerce et des investissements internationaux, et de créer ensemble une communauté de destin. Dès 2013, quand le président Xi Jinping a proposé cette initiative, les entreprises chinoises ont investi plus de 50 milliards de dollars dans les pays concernés, participant à leur développement économique et créant un grand nombre d'opportunités d'emplois. Actuellement, une centaine de pays ont répondu à cette initiative et 65 pays ont signé un mémorandum de coopération avec la Chine. Cette initiative se connecte progressivement avec les stratégies de développement des pays concernés de cette initiative, relie le rêve chinois et le rêve mondial, met en œuvre le principe « discuter, construire et partager » et injecte une grande puissance dans le développement plus en avant de la mondialisation économique et la croissance durable de l'économie mondiale. Le Forum asiatique de Bo'ao a publié le « Rapport 2017 sur la compétitivité de l'Asie », faisant le vœu que « La Ceinture et la Route » permettra d'approfondir le développement gagnant–gagnant et profitera à toutes les parties, apportant la prospérité aux populations et servant de moteur au développement de l'économie mondiale.

(L'auteur est chercheur à l'Institut de recherche sur l'économie mondiale de l'Institut de recherche sur les relations internationales contemporaines de Chine.)

Imprimer

Les sites touristiques les plus aimés en Chine

Top10.jpg
Le top 10 de nos circuits en Chine
cv-2.jpg
La Chine de vos rêves
cv-1.jpg
Essentiel de la Chine
cv-aa-1.jpg
Découvrir l'histoire de la Chine en 14 jours
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua Centre d'Information et d'Internet de Chine
Chinafrique La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号