法语词典:
中文 English Deutsch 日本語 Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Chine

Lancement d'une enquête après un nouveau scandale de vaccins

  ·  2018-07-23  ·   Source: Le Quotidien du Peuple en ligne
Mots-clés: vaccins; enquête

L'Administration nationale des médicaments a lancé une enquête à l'encontre de la société Changchun Changsheng Bio-tech Co, qui s'est rendue coupable de maquillage des registres de production de vaccins antirabiques lyophilisés à usage humain.

Les cas des personnes soupçonnées d'avoir violé la loi seront transférés aux services de la sécurité publique, a annoncé l'autorité le 22 juillet.

De son côté, le Premier ministre Li Keqiang a dit dans une instruction que l'affaire du vaccin a franchi une ligne morale, et que la nation est en droit d'attendre une explication claire, a déclaré le 22 juillet le Conseil des affaires d'Etat –le gouvernement chinois- sur son site Internet.

Le Conseil des affaires d'Etat doit immédiatement envoyer un groupe pour découvrir la vérité dès que possible, et tout acte répréhensible sera sévèrement puni, indépendamment de qui pourra être impliqué, a ajouté Li Keqiang.

Xu Jinghe, directeur adjoint de l'Administration chinoise du médicament, a quant à lui confirmé que l'entreprise avait maquillé des dossiers de production et d'inspection.

Ces activités, a-t-il dit, constituent une violation de la loi sur la gestion des médicaments du pays et des règlements connexes sur la production de médicaments.

Dans une notification en date du 15 juillet, l'Administration chinoise du médicament a ordonné à la société incriminée d'arrêter la production du vaccin antirabique humain, précisant également qu'aucun produit impliqué dans l'inspection n'était actuellement vendu et que tous les vaccins concernés avaient été retirés.

L'Administration a révoqué le certificat de l'entreprise, un document nécessaire pour la production et la vente du vaccin. Elle a aussi confirmé que les autres vaccins actuellement disponibles sur le marché ont été testés et qu'aucun problème de qualité n'a été constaté. L'administration a également lancé d'autres tests sur les échantillons de vaccins conservés par l'entreprise.

Ces remarques ont été faites à la suite des inquiétudes du public concernant la sécurité des vaccins en Chine au cours du week-end, après qu'un lien ait été établi entre Changsheng Bio-tech et un vaccin adsorbé contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos, ou ADPT, destiné aux nourrissons.

L'Administration provinciale du médicament du Jilin a par ailleurs annoncé une pénalité pour le vaccin ADPT de qualité inférieure fabriqué par Changchun Changsheng Bio-tech. La société a ainsi été condamnée à une amende de 2,58 millions de yuans (282 000 dollars) et 859 000 yuans d'actifs provenant de la vente du vaccin ont été confisqués.

L'affaire avait fait l'objet d'une enquête l'année dernière.

Changsheng Bio-tech Co, société mère de Changchun Changsheng Bio-tech Co, a révélé en novembre que 252 600 doses du vaccin ADPT non conforme aux normes d'immunité, toutes vendues dans la province du Shandong, ont été rappelées.

Selon Dingxiangyuan, un site médical professionnel, qui a donné une réponse en ligne aux préoccupations du public concernant la sécurité du vaccin, « Le vaccin ADPT de qualité inférieure ne présentera pas de menaces pour la santé, mais réduira les effets immunitaires attendus ».

L'Administration du médicament d'Etat a quant à elle confirmé dimanche avoir découvert en octobre un lot de vaccins ADPT de Changsheng inférieur aux normes, et sa production d'ADPT a été suspendue depuis lors. Un plan de revaccination des personnes affectées a été élaboré en février.

Plusieurs médias d'Etat ont appelé à des sanctions sévères et à une surveillance plus stricte des vaccins. Le Quotidien du Peuple a publié un commentaire le 22 juillet disant que les fabricants de médicaments devraient s'en tenir à des principes moraux et faire de la vie leur priorité plutôt que des profits.

Dans un article de presse publié le 22 juillet, le Procuratorate Daily, une publication du Parquet populaire suprême, a pour sa part demandé une supervision plus forte de la production de vaccins et des sanctions plus sévères pour les contrevenants.

Le même jour, la Bourse de Shenzhen a annoncé qu'elle avait envoyé des lettres à Changsheng Bio-tech Co, appelant à une divulgation anticipée des deux affaires au public. « Nous allons maintenir une surveillance stricte de la responsabilité de la divulgation des informations de la société cotée conformément à la loi et garantir les droits légaux des investisseurs », a-t-elle écrit dans son communiqué publié en ligne.

La Bourse de Shenzhen a posté une réponse de Changsheng Bio-tech Co plus tard dans l'après-midi sur son site Internet. Elle dit : « Nous ressentons beaucoup de remords et de culpabilité au sujet de ce qui s'est passé, et nous nous excusons auprès de tous ceux qui ont été vaccinés et des investisseurs », ajoutant qu'elle en tirerait les leçons.

Les sites touristiques les plus aimés en Chine

Top10.jpg
Le top 10 de nos circuits en Chine
cv-2.jpg
La Chine de vos rêves
cv-1.jpg
Essentiel de la Chine
cv-aa-1.jpg
Découvrir l'histoire de la Chine en 14 jours
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine French.china.org.cn La Chine au Présent
La Chine Pictorial Traduction en ligne

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号