法语词典:
中文 English Deutsch 日本語 Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Monde

Les frictions commerciales sino-américaines sont avant tout idéologiques

Lan Xinzhen  ·  2019-06-05  ·   Source: Beijing Information
Mots-clés: frictions commerciales sino-américaines; Chine; Etats-Unis

Beaucoup estiment que les frictions commerciales sino-américaines actuelles ne concernent que le champ économique, alors qu’on assiste essentiellement à la collision de trois concepts idéologiques.

Premièrement, la collision entre le concept chinois de communauté de destin pour l’humanité et les priorités américaines du gouvernement de M. Trump. La communauté du destin pour l’humanité a été proposée par le président chinois Xi Jinping en 2013. Il l’a mentionnée lors de la 70ème Assemblée générale des Nations unies le 28 septembre 2015, puis dans un discours au siège des Nations unies à Genève le 18 janvier 2017, où il a davantage élaboré et approfondi sa pensée. En février 2017, une résolution de l'ONU a ainsi intégré ce concept pour la première fois.

C’est un élément important de la pensée du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère de Xi Jinping depuis le XVIIIe Congrès national du PCC. Elle consiste à construire un monde beau, propre, ouvert et inclusif, marqué par la paix durable, la sécurité universelle et la prospérité commune.

La doctrine « America First » du président américain Donald Trump au cours de sa campagne présidentielle oriente désormais la politique étrangère du pays. On constate depuis que tout repose essentiellement sur les intérêts américains et cela se fait au détriment de la confiance, de l’équité et de la justice. Exit de l'Accord de Paris sur le climat, de l'Accord sur le nucléaire iranien, du Traité sur les missiles stratégiques à portée intermédiaire et de l'UNESCO. Toujours dans la même logique, les Etats-Unis, ont imposé des droits de douane, y compris sur leurs alliés, et lancé des guerres commerciales qui nuisent au développement de l’économie mondiale.

Le concept de communauté de destin pour l’humanité repose sur la coopération et le gagnant-gagnant, et contribue à la prospérité et au bien-être de l’humanité tout entière, alors que la doctrine « America First » repose sur la rivalité et la recherche de ses propres intérêts. Ils sont donc aux antipodes l’un de l’autre.

Deuxièmement, on constate la collision entre le multilatéralisme commercial chinois et le conservatisme unilatéral américain. Encore récemment, la Chine a joué un rôle important en organisant l’Exposition internationale d’importation et le Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale. Le 26 avril, lors de la cérémonie d'ouverture de la seconde édition dudit forum, le Président Xi Jinping a souligné qu'il était nécessaire de respecter le principe de concertation, de synergie et de partage, d’exploiter les avantages et les potentialités de chacun, et de ne pas former des cliques exclusives et fermées, mais de poursuivre l’ouverture, de promouvoir le développement vert par le biais des infrastructures, des investissements et de la finance afin de protéger notre « foyer commun ». Des paroles qui ont été saluées par la communauté internationale.

Le gouvernement de M. Trump ne reconnaît faire preuve de conservatisme unilatéral, mais de par son orientation politique, son « retrait » et l’utilisation des droits de douane, la communauté internationale voit clairement la tendance à l’unilatéralisme de ce gouvernement qui n’en fait qu’à sa tête, ignore les intérêts légitimes des autres pays ainsi que les critiques et la condamnation de l’opinion publique internationale. Tout cela a un impact dévastateur sur la paix, le développement et le progrès dans le monde.

Troisièmement, l’endiguement par les Etats-Unis de la montée en puissance de la Chine place les deux pays sur une trajectoire de collision. Le gouvernement de M. Trump a provoqué les frictions commerciales sino-américaines notamment dans le but d’endiguer la Chine. Les Etats-Unis craignent que de par sa montée en puissance, la Chine ne remplace leur statut dans le monde. Si la partie chinoise souhaite que les Etats-Unis soient membres à part entière de la communauté de destin pour l’humanité, ces derniers voient la Chine comme une composante du « piège de Thucydide ». Le gouvernement américain s’en sert ainsi pour faire obstacle au développement chinois, et c’est vrai du Parti démocrate comme du Parti républicain. Sous l'administration de M. Obama, les Etats-Unis avaient tenté de limiter le développement de la Chine en semant la zizanie en mer de Chine méridionale. Le gouvernement de M. Trump a de son côté recourt aux frictions commerciales. La Chine ne restera cependant pas impuissante : elle tentera de persuader les Etats-Unis de revenir sur la voie de la coopération gagnant-gagnant, et si cela ne fonctionne pas, elle prendra des mesures appropriées.

Dans ces collisions, la doctrine « America First » et l’unilatéralisme n’ont pas grand-chose à voir avec la Chine, car il s’agit essentiellement de problèmes de développement économique et social interne aux Etats-Unis. La solution consiste en des ajustements par des réformes, et non pas par la force avec des pays ayant un lien commercial étroit avec les Etats-Unis, comme la Chine et l’Union européenne. L’endiguement américain vis-à-vis de la Chine est le principal obstacle aux relations sino-américaines. Dans ce contexte, les frictions économiques et commerciales vont perdurer et ne prendront pas fin avec la signature d’un accord sur le commerce.

 

Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine French.china.org.cn La Chine au Présent
La Chine Pictorial Traduction en ligne

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号