中文 English Deutsch 日本語 BR America Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Monde

Optimisme de mise lors de la cérémonie de clôture du FCSA

  ·  2015-12-06  ·   Source:
Mots-clés: cérémonie de clôture;FCSA;Optimisme de mise;monde

 

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi s’est adressé aux médias après la cérémonie de clôture du Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) au côté de son homologue d’Afrique du Sud Maite Nkoana-Mashabane.  (Crédit photo: Francisco Little de Beijing Information) 

   

Le président chinois Xi Jinping a déclaré que le Sommet de Johannesburg du FCSA avait été une réunion historique et un grand succès. M. Xi a prononcé un discours lors de la cérémonie de clôture du Sommet dans la soirée du 5 décembre et a réaffirmé que la Chine resterait fidèle à ses engagements en Afrique. Il a salué le président d’Afrique du Sud Jacob Zuma pour avoir organisé cette réunion de haut niveau et fait savoir que les tâches principales avaient toutes été conclues avec succès.  

Le président Jacob Zuma a pour sa part fait savoir que ce Sommet était historique car il a relevé les relations sino-africaines pour les faire passer à un « niveau jamais atteint auparavant ». Il a remercié le président Xi pour sa formidable contribution dans l’avancement des relations sino-africaines. « Le thème du Sommet, ‘Coopération Gagnant-Gagnant pour un Développement Commun’, a été le plus approprié », a-t-il affirmé. 

M. Zuma avait remarqué au début de la rencontre que le président Xi avait soumis au Sommet et au monde un plan de développement du partenariat concret, majeur et historique avec l’Afrique. « Le président a annoncé dix grands projets visant à aider les pays africains à faire face à trois goulots d'étranglement de développement, à savoir l'insuffisance des infrastructures, la pénurie de talents et le manque de fonds », a noté M. Zuma. 

Il a expliqué que les dix initiatives qui avaient été spécifiquement identifiées pour la coopération au cours des trois années à venir concernent l'industrialisation, la modernisation de l'agriculture, les infrastructures, les services financiers, le développement vert, le commerce et la facilitation des investissements, la réduction de la pauvreté et le bien-être de la population, la santé publique, les échanges entre les peuples, ainsi que la paix et la sécurité. 

Une série d’aides financières à hauteur de 60 milliards de dollars américains pour soutenir ces dix initiatives ont été annoncées lors du Sommet. Elles comprennent des subventions, des prêts à taux zéro, des prêts à taux préférentiels, un Fonds de coopération industrielle Chine-Afrique et l’annulation de la dette. M. Zuma a fait savoir que ce montant était significatif et garantissait que le développement de la Chine se déroule en même temps que le développement de l’Afrique. « Le nouveau partenariat sino-africain de haut niveau a le potentiel d'améliorer de façon significative l'agenda continental africain tel qu’il s’incarne dans l’« Agenda 2063 » de l'Union africaine et les dix premières années de son plan de réalisation », a-t-il précisé. 

S’adressant aux médias après la cérémonie de clôture, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi et son homologue sud-africaine Maite Nkoana-Mashabane, ministre des Relations internationales, étaient tous deux positifs sur ce Sommet. 

Se référant aux dix initiatives présentées, M. Wang a déclaré que dans le processus d'industrialisation de l'Afrique, la Chine serait son partenaire de coopération le plus idéal, le plus fiable et le plus efficace, et que les dix programmes de coopération visaient également à offrir des avantages tangibles au peuple africain. « Dans notre coopération avec l'Afrique, nous suivrons les principes des « Quatre non et une priorité », c’est-à-dire que nous n’imposerons jamais de contraintes politiques à notre coopération, nous n’interviendrons jamais dans les affaires intérieures de l'Afrique, nous n’exigerons jamais des gens qu’ils fassent ce qu'ils ne peuvent pas faire, nous ne ferons jamais des promesses creuses, et pour ce qui est de la priorité, nous allons tenir compte des besoins réels du peuple africain, aider à améliorer ses conditions de vie et soutenir l'Afrique dans le renforcement de sa capacité d'auto-développement », a précisé M. Wang. Il a ajouté que le FCSA avait apporté des espoirs et des opportunités et que le succès du Sommet transformerait ces opportunités en réalité. 

Répondant à une question sur les investissements chinois sur le continent africain, Mme Nkoana-Mashabane a déclaré que la Chine avait maintenant une politique consistant à sortir du territoire chinois et à envoyer des délégations d’achat. « Il y a un mois, une délégation d'achat était ici en Afrique du Sud et les contrats signés et les engagements ont atteint 918 millions de dollars », a-t-elle remarqué.  

Elle a précisé qu’au premier jour de la visite de la Chine à l’occasion de ce Sommet, le montant des contrats signés et des engagements s’était élevé à 94 milliards de dollars et que depuis la création du FCSA, 3 000 milliards de dollars ont été investis par la Chine sur le continent par 3 000 entreprises chinoises. 

 

Beijing Information 

Imprimer

Les sites touristiques les plus aimés en Chine

Top10.jpg
Le top 10 de nos circuits en Chine
cv-2.jpg
La Chine de vos rêves
cv-1.jpg
Essentiel de la Chine
cv-aa-1.jpg
Découvrir l'histoire de la Chine en 14 jours
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua Centre d'Information et d'Internet de Chine
Chinafrique La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号