法语词典:
中文 English Deutsch 日本語 Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Droit et réglementation

Lutte contre la corruption en Chine : le monde constate sa nouvelle vigueur et sa persistance

  ·  2018-03-17  ·   Source: Beijing Information
Mots-clés: lutte contre la corruption; Chine

« De très nombreux pays ne savent absolument pas comment résoudre le problème de la corruption, mais la Chine, en quelques années seulement, a obtenu des succès considérables dans la lutte contre la corruption, ce qui a réellement ébahi le monde. »

« Des résultats grandioses dignes d’être mis sur le même plan que le fait d’avoir résolu la question de nourrir et vêtir le pays le plus peuplé au monde. »

Ces cinq dernières années, le monde a salué les nombreux résultats éclatants obtenus dans la lutte contre la corruption.

La Chine a approfondi la réforme du système de supervision de l’Etat en créant la Commission de supervision, une initiative qui a été abondamment commentée à l’étranger. Le 11 mars, lors de la troisième réunion plénière de la première session de la XIIIème Assemblée populaire nationale (APN), a été voté le projet d’amendement de la Constitution, et la Commission de supervision a formellement été établie avec un statut constitutionnel d’organe d’Etat. Ces derniers jours, les députés de l’APN ont procédé à des délibérations sur le projet de loi sur la supervision.

La sagesse chinoise a profondément inspiré le monde pour traiter le problème de la corruption. Des experts étrangers ont découvert après des années de recherche que ce qui était essentiel pour endiguer la corruption, c’est la force des mécanismes. Par le biais de l’intégration et de la réorganisation, la Commission de supervision va entièrement couvrir la supervision des employés de la fonction publique détenteurs d’un pouvoir. Des médias étrangers comme Reuters ont très tôt découvert que cela était bénéfique à « l’auto-réforme » du Parti communiste chinois, que « dans les initiatives de lutte contre la corruption, il n’y aura pas un coin qui échappera au coup de balai ».

L’opinion internationale accorde une haute importance aux nouvelles mesures de la Chine pour faire avancer la lutte contre la corruption. Même si les pays occidentaux ont institué de nombreuses politiques pour prévenir et sanctionner la corruption, le phénomène persiste sous de nombreuses formes et prend même des modalités insidieuses. Des pays en développement qui ont introduit la démocratie occidentale n’ont pas pu endiguer la corruption, et ont mis le pied dans le bourbier de la corruption sans pouvoir s’en extirper. La lutte anticorruption efficace est un problème pour lequel chaque pays doit apporter une solution.

La réforme audacieuse de la Chine a fait grande impression à l’étranger. L’approfondissement de la réforme du système de supervision est une réforme considérable du système politique dans la situation d’ensemble de la Chine. L’inscription spéciale de l’éradication de la corruption dans la législation et l’établissement d’un organe spécifique reflètent la détermination de la Chine, la flexibilité d’un grand pays qui, « rencontrant des rapides dangereux », peut de manière opportune ajuster énergiquement sa direction. C’est aussi une preuve de la capacité inhérente du Parti communiste chinois en tant que grand parti à se réformer avec le temps.

« L’aspect politique principal de la gouvernance nationale de la Chine est un parti puissant, et cela fournit une excellente plateforme pour résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les pays en développement. » Une caractéristique distinctive de la lutte de la Chine contre la corruption, c’est qu’elle est menée par le PCC. Zheng Yongnian, directeur du département d’études d’Asie de l’Est de l’Université nationale de Singapour, estime que la crise de gouvernance que le monde connaît n’est pas seulement une crise de la gouvernance économique, mais davantage une crise sociale, politique, voire même une crise de gouvernance générale, et plus profondément, une crise des partis politiques, et aussi une crise de la gouvernance des partis politiques. Les partis politiques regroupent les principaux éléments économico-politique d’un pays. Si les partis sont efficients, il en sera de même pour le pays et le gouvernement ; si le gouvernement est efficient, les bonnes idées se transformeront en bonnes politiques, et les bonnes politiques se développeront pour se concrétiser. « Le Parti communiste chinois est ce type de parti, un parti qui agit. »

Pour le monde, le fait que la Chine s’est lancée dans la lutte contre la corruption a été salué comme une « initiative concrète et sérieuse ». En réformant le système national de supervision et en établissant la Commission de supervision, le monde constate un peu plus la nouvelle vigueur et la persistance de la Chine dans la lutte contre la corruption.

 

Les sites touristiques les plus aimés en Chine

Top10.jpg
Le top 10 de nos circuits en Chine
cv-2.jpg
La Chine de vos rêves
cv-1.jpg
Essentiel de la Chine
cv-aa-1.jpg
Découvrir l'histoire de la Chine en 14 jours
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine French.china.org.cn La Chine au Présent
La Chine Pictorial Traduction en ligne

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号