法语词典:
中文 English Deutsch 日本語 Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Culture

Le cinéma réaliste chinois, un genre d'avenir

Li Nan  ·  2018-07-31  ·   Source: Beijing Information
Mots-clés: Dying to Survive; film; réalisme

An Gang, âgé de quarante-cinq ans, pleure rarement en regardant un film, mais le 5 juillet, il a versé quelques larmes en voyant Dying to Survive, le dernier succès chinois au box-office.

Ce film raconte l’histoire d’un trafiquant de produits pharmaceutiques qui fait passer clandestinement d’Inde en Chine des médicaments pour traiter la leucémie. Il les vend à des patients qui ne peuvent pas se permettre d’acheter des médicaments autorisés, dont le prix est prohibitif. Le protagoniste, Cheng Yong, s’est lancé dans cette activité pour effectuer des gains rapides. Les poches pleines, il y avait mis un terme. Le décès d’un de ses meilleurs amis qui ne pouvait se soigner par manque de moyens l’a cependant profondément touché, le poussant à reprendre ses activités illégales.

« Cela m’a déchiré le cœur quand j’ai vu Lu Shouyi, le patient mourant de la leucémie, peler une orange pour remercier le protagoniste », a expliqué M. An à Beijing Information. « La scène m’a rappelé ma cousine, qui souffrait pareillement il y a plusieurs années. »

Sa cousine était atteinte d’un cancer des poumons avec métastases. Pendant son traitement, elle avait demandé à M. An, qui travaillait alors à l’étranger, d’acheter en son nom propre de l’Iressa – un produit pouvant limiter la propagation des cellules cancéreuses. M. An ne put cependant se procurer ce médicament qui était encore en phase d’essai clinique. « La dernière fois que j’ai vu ma cousine, elle a épluché une pomme pour moi, souriante, tout comme Lu Shouyi », se souvient M. An. Deux ans après la mort de sa cousine, l’Iressa est devenu accessible en Inde et M. An en a acheté pour aider ses amis atteints du cancer. « Mais je n’aurai jamais l’occasion de faire de même pour ma cousine. »

Le film est basé sur l’histoire vraie de Lu Yong, un patient atteint de leucémie venant de la province du Jiangsu (est). Au milieu des années 2000, il a commencé à introduire discrètement des médicaments indiens non autorisés mais abordables, et en a donné l’accès à plus d’un millier d’autres patients sans frais supplémentaires. En 2013, il a été accusé de fraude et de trafic de faux médicaments, mais il a été libéré plus tard après que des patients qu’il avait aidés aient signé une pétition justifiant les tenants et les aboutissants de l’affaire afin de l’innocenter.

Ce film de Wen Muye, un réalisateur de 33 ans, ressemble à Dallas Buyers club, un film américain de Jean-Marc Vallée, qui est également basé sur une histoire vraie : celle d’un Américain faisant de la contrebande et revendant des médicaments non réglementés pour aider des personnes atteintes du VIH dans les années 1980.

Bien que Dying to Survive ne soit pas un film à gros budget, il a rapidement fait sensation après sa première au Festival international du Film de Shanghai le 19 juin 2018. Sur Douban.com, Maoyan.com et Dianying.taotao.com, les 3 grandes plateformes d’évaluation du septième art, il a reçu une note de plus de 9 points sur 10, une note meilleure que celle de Wolf Warrior II. Cette production bat tous les records du box-office chinois de 2018, raflant 2,01 milliards de yuans (302,1 millions de dollars) pendant les neuf premiers jours.

Les investisseurs du film se sont engagés à donner 0,3 % des recettes pour aider les patients atteints de leucémie, en plus d’un don de deux millions de yuans (300 mille dollars) le 7 juillet. L’acteur principal du film, Xu Zheng, et son épouse Tao Hong ont annoncé le 1er juillet, le jour de la première du film, qu’ils travailleraient avec la fondation Beijing New Sunshine Charity pour venir en aide aux enfants victimes de cette maladie.

Jiang Wusheng, directeur général de la société United Entertainment Partners, a déclaré à Beijing Information qu’il avait immédiatement décidé d’investir après avoir pris connaissance du projet. Selon lui, le succès de Dying to Survive reflète l’émergence du cinéma réaliste chinois.

12>
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine French.china.org.cn La Chine au Présent
La Chine Pictorial Traduction en ligne

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号