法语词典:
中文 English Deutsch 日本語 Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Chine

Le Premier ministre chinois salue la coopération sino-allemande en matière de conduite autonome, et s'engage à mieux la soutenir

  ·  2018-07-11  ·   Source: Xinhua
Mots-clés: Li Keqiang; Chine; Allemagne; coopération

 

Le Premier ministre chinois Li Keqiang, en visite en Allemagne, a salué mardi la coopération sino-allemande dans le domaine de la conduite autonome, et s'est engagé à apporter davantage de soutien à ce secteur.

En compagnie de la chancelière allemande Angela Merkel, M. Li a visité une exposition portant sur la coopération entre les deux pays en matière de conduite autonome.

Il a examiné trois véhicules autonomes d'essai produits par six entreprises et instituts technologiques chinois et allemands.

M. Li a pris connaissance des progrès de leur coopération, des parts détenues par les deux parties dans ces entreprises, et des détails technologiques du projet.

Les constructeurs automobiles allemands coopèrent depuis un certain temps déjà avec les universités chinoises dans des domaines comme le pilotage automatique, les mégadonnées, la gestion de la circulation automobile, et la formation à l'innovation et à la création d'entreprise.

Le Premier ministre a encouragé les deux parties à s'ouvrir davantage encore à la coopération, et a appelé les entreprises allemandes à ajuster leurs technologies et leurs recherches au marché chinois.

M. Li et Mme Merkel sont également montés à bord d'un véhicule autonome produit par les deux parties, dont ils ont pu admirer la conduite fluide. M. Li a ensuite invité Mme Merkel à venir faire sa prochaine expérience de conduite autonome en Chine.

Les deux dirigeants ont échangé des vues sur la manière dont le pilotage automatique permettra de donner la priorité à la protection des groupes les plus vulnérables dans le trafic automobile, ainsi que sur les questions juridiques qui entourent cette technologie, et sur la manière dont le pilotage automatique et les villes intelligentes peuvent stimuler leurs développements respectifs. Ils ont également discuté des aides gouvernementales et des règlementations concernant ce type d'entreprises.

Il y a 40 ans, les entreprises allemandes ont fait preuve de courage et de sagesse en coopérant avec la Chine dans des entreprises automobiles à capitaux mixtes, a rappelé M. Li, indiquant que la partie allemande avait en retour largement profité du marché chinois.

Dans le contexte de la nouvelle révolution scientifique et technologique, le pilotage automatique représente la clé de voûte de l'industrie et des technologies automobiles, a-t-il ajouté.

La Chine s'est engagée dans une nouvelle série de mesures d'ouverture, et s'apprête à assouplir l'accès à son marché dans le secteur automobile, a indiqué le Premier ministre chinois. Il a invité les entreprises allemandes à continuer à élargir leurs investissements en Chine, à nouer davantage de coopérations dans le domaine des hautes technologies, et à saisir de concert avec les entreprises chinoises les opportunités de compétition sur les marchés du futur.

M. Li a espéré que la coopération en matière de conduite autonome deviendrait un nouveau moteur de la coopération pragmatique entre la Chine et l'Allemagne, et injecterait une nouvelle énergie aux relations entre les deux pays.

Lundi, M. Li et Mme Merkel ont assisté ensemble à la signature de plusieurs documents de coopération en matière de pilotage automatique.

Dans un communiqué conjoint publié à l'issue de la cinquième édition de leurs consultations intergouvernementales, la Chine et l'Allemagne ont convenu que la coopération en matière de recherche scientifique et d'innovation était l'un des piliers de la coopération bilatérale, et que les deux parties espéraient voir leurs scientifiques respectifs coopérer davantage dans le domaine de la recherche fondamentale et de pointe.

Un commerce ouvert et un environnement propice aux investissements sont des éléments essentiels pour la coopération économique et technologique, a déclaré lundi M. Li au cours d'un forum consacré à l'innovation, auquel a également assisté Mme Merkel.

M. Li et Mme Merkel ont réaffirmé leur volonté de travailler ensemble à défendre le libre-échange, à s'opposer fermement au protectionnisme sous toutes ses formes, et à préserver un système commercial multilatéral basé sur des règles.

Au cours de son entretien lundi avec Mme Merkel, M. Li a appelé les deux parties à se saisir de toutes les opportunités de coopération dans les secteurs de la production intelligente, du pilotage automatique et des véhicules basés sur les nouvelles énergies.

La Chine compte renforcer ses efforts de protection de la propriété intellectuelle et encourager les échanges de technologie volontaires entre les entreprises, et n'autorisera pas les transferts de technologie forcés, a-t-il ajouté.

M. Li a espéré que la partie allemande traiterait les investissements chinois de manière juste et équitable, augmenterait ses exportations de hautes technologies vers la Chine, et élargirait l'accès à son marché pour les entreprises chinoises.

Avant sa visite officielle en Allemagne, M. Li a publié dans un grand journal allemand un article signé de sa main, dans lequel il a appelé à une coopération plus forte entre les deux pays en matière d'innovation.

Il a souligné que l'industrie chinoise avait encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir produire des produits de moyenne et de haute gamme, et que la complémentarité industrielle et technologique entre les deux pays resterait en conséquence forte dans les années à venir.

A mesure que la Chine transforme et améliore son industrie, les modes de consommation des citoyens chinois vont évoluer, et la demande pour les produits allemands à forte valeur ajoutée va continuer à augmenter, a indiqué M. Li.

Dans le cadre de la nouvelle révolution technologique, les deux pays sont en mesure d'exploiter au mieux leurs atouts industriels et technologiques respectifs, et d'améliorer leur coopération dans des domaines comme l'intelligence artificielle, les véhicules basés sur les nouvelles énergies et l'internet des objets, a-t-il déclaré.

Il a souligné que la coopération technologique sino-allemande n'était en aucun cas un "jeu à somme nulle" dans lequel un acteur gagne ce que l'autre perd, mais constituait une manière d'aller de l'avant, de partager leur sagesse, de mettre des opportunités en commun, d'accélérer l'innovation, et de promouvoir un progrès conjoint.

Les sites touristiques les plus aimés en Chine

Top10.jpg
Le top 10 de nos circuits en Chine
cv-2.jpg
La Chine de vos rêves
cv-1.jpg
Essentiel de la Chine
cv-aa-1.jpg
Découvrir l'histoire de la Chine en 14 jours
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine French.china.org.cn La Chine au Présent
La Chine Pictorial Traduction en ligne

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号