中文 English Deutsch 日本語 BR America Chinafrique
Suivez-nous sur
  • descriptiondescription
Accueil Chine Monde Economie Culture Environnement Documents
Accueil >> Chine

Ne laisser personne derrière

Lu Yan  ·  2017-10-12  ·   Source: Beijing Information
Mots-clés: Li Naluo; membre du PCC; lutte contre la pauvreté

 

Li Naluo chante une chanson de Lahu en jouant de la guitare 

Li Naluo estime qu'elle est agricultrice, mais son rôle actuel est au-delà de cette identité humble. Maintenant, elle est vice-présidente d'une société d'arts du spectacle qui favorise la culture traditionnelle de l’ethnie Lahu, qui se répartit principalement dans les régions montagneuses du sud de la province chinoise du Yunnan. Comment s’est-elle transformée d’une simple paysanne en leader d'une entreprise ? 

« Grâce aux politiques du Parti communiste chinois (PCC), des gens comme moi peuvent lutter contre la pauvreté en chantant et en dansant », a dit Li en partageant son histoire lors d’un séminaire organisé par le Département international du Comité central du PCC à Beijing le 27 avril dans le cadre d’une série d’événements intitulée Histoires de l’élimination ciblée de la pauvreté par le PCC.  

Près de 400 hommes politiques étrangers, représentants d’organisations internationales et diplomates de haut niveau chinois ont participé au séminaire qui s’est articulé autour du thème : Ne laisser personne dans la pauvreté. Cet événement a présenté les résultats de la Chine dans la lutte contre la pauvreté et le développement social afin de permettre à la communauté internationale de mieux comprendre la politique ciblée de réduction de la pauvreté en Chine. 

 

Un diplomate étranger pose une question au séminaire 

Quand elle partageait son histoire avec les invités étrangers, Li était un peu timide. D’après son discours, elle n’a reçu qu’une éducation primaire et ne possède pas beaucoup de connaissances, mais elle peut ressentir les progrès réalisés ces dernières années dans son village natal, Lao Da Bao, un petit foyer du peuple de Lahu et sa culture. 

Il y a dix ans, le revenu net annuel par habitant de ce village était de seulement 1 715 yuans (249 dollars) tandis que la moyenne nationale des populations rurales était de 4 140 yuans (601 dollars). Avec la mise en œuvre des politiques nationales de lutte contre la pauvreté, les autorités locales, sous la direction du gouvernement central, ont bien profité des capitaux et des ressources humaines pour transformer le village sous-développé en une attraction touristique culturelle connue pour ses caractéristiques ethniques de Lahu. Li Naluo, une figure locale pionnière, a aidé ses compatriotes à apprendre des chansons et des danses traditionnelles de Lahu. Des personnes locales ayant des compétences artistiques exceptionnelles ont été organisées pour des représentations commerciales.   

« Pendant la journée, nous travaillons dans les champs. Quand la nuit tombe, nous mettons du maquillage et des costumes, nous jouons à nos instruments de musique », a présenté Li. 

Depuis sa création en septembre 2013, la société d’arts de la scène a réalisé plus de 300 spectacles et a obtenu un revenu total de plus de 2,5 millions de yuans (363 000 dollars). Grâce à ces activités, plus de 480 personnes ont échappé à la pauvreté et elles gagnent une vie décente, ce qui a non seulement créé des bénéfices mais aussi diffusé des connaissances de la culture Lahu.   

« L’élimination de la pauvreté est une cause commune pour tous les partis et tous les gouvernements du monde entier », a déclaré Song Tao, ministre du Département international du Comité central du PCC, lors de son introduction au séminaire. «Le PCC souhaite partager son expérience avec la communauté internationale et aider ses pays voisins et les pays en développement du monde entier à trouver leur propre moyen afin d’atténuer la pauvreté. »   

Après avoir mis pleinement en jeu son puissant mécanisme d’organisation et de mobilisation depuis le XVIIIe Congrès du PCC, le Comité central a accumulé des expériences riches et a trouvé un moyen réalisable afin d’atténuer la pauvreté. Le Yunnan est un bon exemple, a dit Song.    

Situé dans le sud-ouest de la Chine, le Yunnan abrite 26 groupes ethniques. C’est l’une des provinces les plus pauvres de la Chine, ayant le plus grand nombre de personnes vivant dans la pauvreté et le plus haut degré de persistance de la pauvreté dans les zones rurales. A la fin de 2016, la province comptait encore 88 districts pauvres avec 3,65 millions de démunis. L’élimination de la pauvreté est un désir fort partagé par tous les groupes ethniques au Yunnan, ainsi que le problème le plus difficile à résoudre pour faire avancer le développement de la province.   

Le Comité central de la PCC est constamment préoccupé par la croissance économique et le développement social des groupes ethniques au Yunnan. « Aucun groupe ethnique ne sera laissé dans la mission visant à construire une société modérément prospère d'ici 2020 », a déclaré le secrétaire général Xi Jinping lors de la rencontre avec des résidents du district autonome de Gongshan Drung-Nu à Kunming, capitale du Yunnan, en janvier 2015.   

Le Yunnan a accordé la priorité absolue à aider les minorités parmi tous les travaux de lutte contre la pauvreté et a mis en place une série de politiques favorables pour s’assurer qu’« aucun groupe ethnique n’était laissé derrière », a dit Chen Hao, secrétaire du comité provincial du PCC pour le Yunnan. Des mesures ont été prises et les résultats sont convaincants. De 2012 à 2016, la population rurale pauvre au Yunnan a baissé de 8,04 millions à 3,63 millions. « Malgré toutes les difficultés, nous sommes sûrs de pouvoir extirper la pauvreté », a souligné Chen. « Cette pratique prouve que pour la Chine, une approche ciblée afin d’atténuer la pauvreté est la clé pour atteindre son objectif », a commenté Song. Selon lui, l’effort national a permis à la Chine de réduire sa population pauvre de plus de 55,64 millions entre 2013 et 2016. Chaque année, plus de 10 millions de citoyens ruraux pouvaient échapper à la pauvreté.  

Après le séminaire principal, deux sous-séminaires sur la réduction de la pauvreté ont eu lieu. Au cours de celles-ci, des dirigeants du Comité provincial du PCC pour le Yunnan, ainsi que des représentants de groupes ethniques et d’entreprises apparentées, ont mené des communications avec des participants étrangers. « Dans les images, je vois un changement bouleversant au Yunnan », a dit Michael Milli Hussein, ambassadeur de la République du Soudan du Sud, en commentant une exposition de photos concernée.   

Dans le but de partager avec d’autres pays de la communauté internationale les expériences en matière de réduction de la pauvreté accumulées dans différentes provinces chinoises, un grand nombre de séminaires et d’expositions de photos qui présentent d’une manière complète la lutte ciblée du PCC contre la pauvreté auront lieu à Beijing. 

Imprimer

Les sites touristiques les plus aimés en Chine

Top10.jpg
Le top 10 de nos circuits en Chine
cv-2.jpg
La Chine de vos rêves
cv-1.jpg
Essentiel de la Chine
cv-aa-1.jpg
Découvrir l'histoire de la Chine en 14 jours
Liens:
Xinhuanet CCTVfr China Tibet Online Le Quotidien du Peuple Radio Chine Internationale
Ambassade de Chine en France Ambassade de France en Chine Faguowenhua Centre d'Information et d'Internet de Chine
Chinafrique La Chine au Présent La Chine Pictorial

24 Baiwanzhuang, 100037 Beijing République populaire de Chine


京ICP备08005356号 京公网安备110102005860号